top of page
  • Yelena Lemot

RDV avec Jyotish

Cela fait un bon moment que je n'ai pas rédigé d'article. Pendant cette période, j'ai eu un blocage mental, un burn-out, un sentiment de vide. J'avais la forte impression que quelque chose manquait dans l'astrologie occidentale (tropicale), notamment dans la précision des prévisions.


Tous les événements sont multifactoriels et nous ne sommes pas en mesure de les prévoir tous. De ce fait, j'ai commis mes erreurs de prévision à travers le prisme de l'astrologie occidentale et je les assume en me demandant pourquoi ça n'a pas marché et où je me suis trompé.

Le dieu védique Ganesha, le protecteur de tous les êtres, il abat les obstacles de l’ignorance et des illusions. Le dieu de l'astrologie, de la sagesse, de l'intelligence, de l'éducation et de la prudence, le patron des écoles et des travailleurs du savoir


J'ai enfin un sujet qui me tient à cœur et que j'aimerais partager avec vous. Il s'agit de mon rendez-vous avec Jyotish - l'astrologie védique qui permet une vision plus claire et plus profonde et peut-être des réponse à mes interrogations.


Transition de la vision


Pendant mes vacances en Serbie, mon pays natal, j'ai reçu un cadeau de mon ami, une consultation avec un astrologue védique serbe. Cette consultation n'était pas mon premier rendez-vous avec cette connaissance sacrée, en effet c'était le troisième.

Le premier était en 2005 et encore avec un astrologue serbe dans une consultation astro-védique puis en 2011 lorsque j'étudiais les bases de l'astrologie védique pour ma certification ISAR. Néanmoins, cette 3e rencontre a été celle qui a déverrouillé la porte.


Ainsi, pleinement inspiré, je me suis plongé dans l'étude de l'astrologie védique ou Jyotish, hautement mystique et sacrée qui selon les sages n'a pas été créée par les hommes.


Comme par hasard, pour la troisième fois de ma vie, j'ai découvert le Jyotish qui signifie, selon le mot Jyoti en sanskrit, la lumière d'une bougie ou de l'étoile, le chemin de la lumière ou l'œil des Vedas, qui signifie la connaissance.

En vitesse de voûte étoilée

Rappelez-vous la Grande Conjonction entre Jupiter et Saturne au premier degré du Verseau au moment du solstice d'hiver en 2020. Selon l'astrologie occidentale, cette GC annonce un grand changement dans la conscience humaine, l'énergie de la fraternité, de l'amour, de l'équité car c'est un passage de l'élément Terre, matérialisme et consumérisme à l'élément Air qui est le plus léger : communication (Gémeaux), amour et partage (Balance) et fraternité et haute conscience (Verseau).

Mais malheureusement je ne vois pas le basculement de notre collectif vers l'énergie de haute conscience annoncée par ce CG.

Il me semble que beaucoup de personnes sont encore dans un sommeil profond et donc j'ose dire que nous ne sommes pas prêts pour cette énergie de partage, d'amour et de fraternité à grande échelle dans le signe du Verseau annoncée par l'astrologie tropicale (occidentale) pour le 21 décembre 2020. Pourquoi en est-il ainsi ? - Jyotish m'a montré pourquoi.


Jyotish est basé sur le système zodiacal sidéral ou Ayanamsha


Le mot "Ayanamsha" signifie la différence entre le zodiaque sidéral et le zodiaque tropical. L'Ayanamsha augmente d'environ 1 degré tous les 72 ans. Selon les astrologues védiques, l'Ayanamsha actuel est d'environ 24 degrés, de sorte que toutes les positions des planètes sont environ 24 degrés plus tôt dans le zodiaque sidéral (astrologie sidérale, Jyotish*) que dans le zodiaque tropical (astrologie occidentale*).


Ayanamsha est lié au mouvement réel du ciel par rapport à l'astrologie occidentale (tropical) qui n’est pas et qui est basée sur les 4 saisons, le mouvement apparent du Soleil sur le plan écliptique et notre système solaire.


Effectivement, il existe une différence dans les positions planétaires entre les deux formes d'astrologie sur environ 24°. En Inde les astrologues védiques utilisent plusieurs Ayanamsha mais officiellement et accepté par l'état de l'Inde l'Ayanamsha est 24°10'23'' (19/11/2022) qui est appelé LAHIRI.


Concernant cette fameuse Grand Conjonction de Jupiter et Saturne qui a eu lieu le 21 décembre, le jour de solstice d’hiver en 2020 à 00°29’ Verseau, selon astrologie occidental. En en astrologie védique elle a été à 06°20’Capricorne, en Nakshatra Ultara Ashadha et en élément Terre (plus tard, j'écrirai sur le système des Nakshatra). C’est très différent, très terrien et pesant avec cette contrôle Saturnien et cette position débilitée pour Jupiter (moral, connaissance) en Capricorne (signe de son chute).



En résumé, d'après ma longue expérience de l'astrologie tropicale ou occidentale, je ne peux pas dire qu'elle ne fonctionne pas à cause de ce décalage en termes d'Ayanamsha.

Je trouve que les deux astrologies fonctionnent, mais chacune à son propre niveau et à sa propre signification. L’astrologie tropical nous rappelle à notre libre arbitre et l’astrologie védique nous montre nos destins et accomplissement.

En effet, l'événement céleste très positif annoncé par cette CG entre Jupiter et Saturne (Astrologie tropicale) n'est pas global et massif. Ayanamsha ou Jyotish nous montre pourquoi. Cet événement céleste bénéfique sera mondial à partir de l'année 2100, le 18 septembre à 0°16' Balance en Nakshatra Chitra en élément Air.


En conséquence, nous avons devant nous une période de transition et de transformation de la conscience et de la vision concernant l'élément TERRE et la matière, notre attachement aux biens matériels et la consommation de nos ressources terrestres.

Nous ne sommes pas encore entrés dans cette époque de fraternité ou d'âge d'or selon Jyotish (GC en Capricorne) mais avec une conscience partiellement élevée de certaines personnes ou groupes en corrélation annoncé par l'astrologie occidentale (GC en Verseau).

Ce sera un long voyage pour nous tous et toutes, mais comme la civilisation nous arriverons au bon moment, à la vitesse du ciel étoilé qui reflète notre ciel intérieur.


Chaque chose a son propre temps pour se produire.


Je vous embrasse,

Yelena







*Astrologie sidéral (Jyotish, astrologie chinois, etc) est une branche de l’astrologie qui utilise le point fixe du point du 0° Bélier pour les mesures le long de l'écliptique et de l'équateur céleste. En raison de l'utilisation d'un point de référence fixe, les signes zodiacaux reculent dans l'espace au fil des années -Ayanamsha.


*Astrologie tropicale est une branche de l'astrologie qui utilise le point mobile pour déterminer l'emplacement du point 0° du Bélier. Ce point de référence mobile est déterminé chaque année à partir de l'endroit où le Soleil traverse l'équateur, en allant vers le Nord. L'astrologie tropicale est le système prédominant utilisé en Occident (Amérique du Nord et du Sud, Europe, etc.).



29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page