top of page

Ayurveda - La première médecine holistique

Le texte qui suit présente une traduction des extraits du livre : « L'encyclopédie de l'Ayurveda : Les secrets naturels de guérison, de prévention et de longévité » Swami Sadashiva Tirtha

L'Ayurveda (prononcé Aa-yer-vay-da), réputé être une médecine universelle, est le système médical le plus holistique ou le plus complet qui soit.

« L'AYURVEDA, la "science de la vie" ou de la longévité, est la science holistique alternative de l'Inde qui date de plus de 5 000 ans. Elle est considérée comme la plus ancienne science de guérison existante au monde et constitue le fondement de toutes les autres."


"Des personnes de nombreux pays sont venues dans les écoles ayurvédiques pour apprendre cette médecine dans son intégralité. Chinois, Tibétains, Grecs, Romains, Égyptiens, Afghans, Perses et autres ont voyagé pour absorber la sagesse et la ramener dans leur pays. La route de la soie en Inde, une route commerciale établie entre l'Asie (Chine, Tibet, etc.), le Moyen-Orient (Afghanistan, Perse, etc.) et l'Europe (Rome, Grèce, etc.), a permis de créer un lien entre les cultures. C'est sur cette route que les voyageurs ont découvert l'Ayurveda. »

Ici des questions émergent : cela était-il également le cas pour le l'astrologie védique ou Jyotish puisqu'il est inséparable de l'Ayurveda ? Est-ce que le Jyotish a été transmis en même temps que le savoir ancestral de l'Ayurveda ? Le Jyotish est-il la première astrologie comme l'Ayurveda est la première médecine holistique?

« Il existe de nombreux parallèles à l'Ayurveda dans le bouddhisme, le taoïsme, la médecine tibétaine et d'autres cultures. Le secret de la méthode de guérison individualisée de l'Ayurveda a été préservé en Inde, alors qu'il a été perdu ou supplanté dans d'autres cultures.


L'Ayurveda, dont on dit qu'elle est une médecine universelle, est le système médical le plus holistique ou le plus complet qui soit.

Avant l'arrivée de l'écriture, l'ancienne sagesse de la guérison, de la prévention et de la longévité faisait partie de la tradition spirituelle d'une religion universelle. Les guérisseurs se rassemblaient du monde entier, apportant leurs connaissances en médecine en Inde.


Veda Vyasa, le célèbre sage, a conservé par écrit l'ensemble des connaissances de l'Ayurveda, ainsi que les notions plus spirituelles d'éthique, de vertu et de réalisation de soi. D'autres disent que l'Ayurveda a été transmis par Dieu à ses anges, puis aux humains.


Les méthodes utilisées pour trouver cette connaissance des herbes, des aliments, des arômes, des pierres précieuses, des couleurs, du yoga, des mantras, du mode de vie et de la chirurgie sont fascinantes et variées.


Les sages, médecins et chirurgiens de l'époque étaient les mêmes sages ou voyants, des personnes saintes profondément dévouées, qui considéraient la santé comme une partie essentielle de la vie spirituelle. On dit qu'ils ont reçu leur formation d'Ayurveda par la connaissance directe pendant la méditation.

En d'autres termes, la connaissance de l'utilisation des méthodes de guérison, de prévention, de longévité et de chirurgie est venue par révélation divine ; il n'était pas nécessaire de chercher à deviner ou de tester sur les animaux.


Ces révélations ont été transcrites de la tradition orale, entrecoupées d'aspects de la vie matérielle et de la spiritualité.


À l'origine, il existait quatre livres majeurs de spiritualité védique. Les sujets abordés étaient la santé, l'écologie, l'astrologie, le travail spirituel, le gouvernement, l'armée, la poésie et la vie morale.


En bref, la vie était sacrée, holistique, intégrée et interdépendante. La séparation en parties de la vie, telle que nous la connaissons aujourd'hui, n'était pas considérée comme naturelle.


  • Ces livres sont connus sous le nom de Vedas : Rik, Sama, Yajur et Atharva."


"L'ayurveda était utilisé en même temps que l'astrologie védique, appelée Jyotish, c'est-à-dire la "lumière intérieure" d'une personne." - voici la réponse à mes questions précédents

On dit que l'Ayurveda trouve ses principales origines dans l'Atharva Veda.

Comme les Védas représentent une sagesse éternelle, ils s'adaptent aux besoins de toute époque. C'est ainsi que cette sagesse spirituelle, holistique et éternelle, en est venue à mettre en lumière le lien entre l'esprit et le corps.


Cependant, tout au long de ses enseignements, il a été clairement noté que la première cause de maladie est la perte de la foi en sa propre spiritualité. »


Traduction : Yelena Lemot 🙏

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page